FASHION
Manifeste
de Mode

 

Je ne fais pas de la mode. Je suis la mode.
Gabrielle Chanel

 

 

 

Le 16 juillet 2018, le Palais Galliera, musée de la Mode de la ville de Paris, a fermé ses portes pour des travaux de rénovation, notamment la rénovation de son sous-sol voûté, jusqu’alors inaccessible, qui, une fois ouvert, permettra de doubler la taille de l’espace d’exposition possible. Les travaux ont été généreusement soutenus par un parrainage exclusif de la Maison Chanel. Il est donc tout à fait approprié que la grande réouverture de ce 1er octobre voit la première exposition rétrospective consacrée à Gabrielle Chanel, intitulée Gabrielle Chanel: Manifeste de Mode !

 

 

Lorsque Gabrielle “Coco” Chanel a ouvert sa première boutique à Deauville en 1912, elle a entrepris de révolutionner le monde de la mode avec sa propre vision, à la fois unique et radicale, marquant ainsi le début de son Manifeste. Ses premiers vêtements féminins introduisirent la célèbre marinière, mettant en oeuvre un mélange peu onéreux de jersey et de tricot qui n’avait été utilisé que pour les sous-vêtements masculins. Cela deviendra un thème récurrent de son travail, avec la volonté de libérer le corps féminin de la contrainte et du voyeurisme. Outre la ré-appropriation du vêtement masculin dans ses collections, elle a déconstruit ses tailleurs en supprimant épaulettes et raideur, ajoutant des pinces pour le buste. Avec ses clients de la couture elle a beaucoup travaillé pour qu’elles puissent libérer leurs mouvements dans leurs vestes avec aisance et sans pour autant exposer leur corps. Le tailleur jupe Chanel est devenu, et est toujours, une icône de la marque.

 

 

 

 

 

Deux de ses créations les plus célèbres, le sac à bandoulière 2.55 et le parfum Chanel n°5, seront représentés dans l’exposition, et le n°5 se verra attribuer une salle entière. Le 2.55 est un objet incontournable pour les femmes du monde entier. Dès sa sortie, il a révolutionné la façon dont les femmes portaient leurs sacs. En s’inspirant des sacs de l’armée, Gabrielle a introduit la bandoulière dans la haute société, rendant aux femmes leurs bras et leurs mains !

 

 

 

 

Elle était une force considérable et, avant d’inventer la PRN – la Petite Robe Noire – en 1920, Chanel a juré, en observant le public à l’opéra, qu’un jour, elle habillerait toutes les femmes en noir. La PRN est maintenant un élément de base de toutes les garde-robes et nous pourrions difficilement imaginer la vie sans elle !

 

 

Avec un héritage aussi riche et un impact sur l’industrie de la mode qui se poursuit encore aujourd’hui, Coco Chanel a véritablement marqué le dernier siècle, Gabrielle Chanel: Manifeste de Mode promet d’être une exposition à ne pas manquer !

 

 

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.