#ASLOVES
Façade de Jade


Ce mois-ci, #asloves la façade de Bulgari Shanghai, conçue par MVRDV Architects, qui a utilisé des bouteilles de bière et de champagne recyclées pour créer un nouveau matériau semblable au jade, qui vient encadrer l’entrée du magasin.

 

Avec ce troisième magasin Bulgari réalisé dans le cadre de leur collaboration régulière, MVRDV continue d’explorer les possibilités des matériaux durables et recyclés dans le domaine du luxe. S’inspirant de l’Art déco et de la pierre la plus précieuse de Chine, le Jade, ils ont imaginé une façade étonnante revêtue d’un matériau sur mesure en verre recyclé, d’un vert translucide :

 

Notre collaboration avec Bulgari a donné lieu à des expériences fascinantes sur les matériaux. C’est une passion que nous partageons avec eux, bien que dans des disciplines différentes. La boutique de Shanghai résume l’importance de ces expériences : traitées de manière appropriée, des bouteilles de champagne et de bière destinées à la déchetterie, deviennent un joyau pour la ville.Jacob van Rijs, associé fondateur de MVRDV

Ici, chez American Supply, nous aimons les transformations visuelles et la sensibilité avec laquelle MVRDV utilise les matériaux durables et recyclés.

 

Le projet démontre le potentiel des matériaux recyclés et durables, y compris dans le secteur du luxe, et fait un pas de plus vers l’objectif commun de MVRDV et Bulgari de concevoir des magasins construits avec 100 % de matériaux issus de l’économie circulaire. Dans cette même dynamique, le rétroéclairage est conçu pour minimiser l’empreinte énergétique de la façade, nécessitant moins de la moitié de l’énergie utilisée par une installation du même type.” Site web de MVRDV

Photos : toutes les images © Bulgari, © Xia Zhi

Toutes les images sont tirées du site web de MVRDV

#ASLOVES
E-Déchets Solutions

Ce mois-ci,  #asloves les carreaux de verre du Common Sands Project conçus par Snøhetta et Studio Plastique, fabriqués par Fornace Brioni, et composés de verre recyclé issu de micro-ondes, de fours et d’appareils électroniques usagés.
En raison des imperfections dues à l’usage et des différences inhérentes aux applications initiales, le verre issu de déchets électroniques est très rarement recyclé car il ne peut être transparent. Le projet Common Sands met justement cette particularité en avant pour développer une surface semblable au terrazzo qui sublime ces imperfections, en produisant un matériau semi-translucide à l’aspect marbré sous forme de carreaux. Ces carreaux peuvent être utilisés dans l’architecture et la décoration intérieure, cette proposition unique permettant d’exploiter une matière première en constante augmentation :

 

“Le verre possède des propriétés excellentes pour le recyclage, mais il n’existe pas actuellement de directives européennes encadrant le traitement du verre issu des déchets électroniques (E-déchets). Le sable est une ressource limitée, et comme le volume des déchets électroniques augmente rapidement dans le monde entier, nous avons besoin de stratégies et de solutions.”

Snøhetta

 

Le projet n’en est encore qu’au stade du prototype, mais l’entreprise a déjà mis au point deux tailles de carreaux et peut produire à grande échelle grâce au fabricant Fornace Brioni, en attendant la classification.

Photo credit: all images courtesy of snøhetta

#ASLOVES
Mémoires Matérielles

Ce mois-ci #aslovesLink’ – le dernier projet de recherche sur le recyclage de WE+ – considère la problème des déchets des bâtiments commerciaux au Japon. Ces derniers ont une durée de vie extrêmement courte, comprise entre 5 à 10 ans seulement …
Différents matériaux de construction jetés, provenant exclusivement de la démolition de bâtiments commerciaux, se transforment en matière première du projet (incluant entre autre du bois, des brique et des métaux). Ces matériaux sont ensuite réduits en granulés avant d’être séparer : résidus bruts et résidus fins. 

 

Le composant est ensuite moulé et assemblé créant un nouveau matériau hybride, permettant de construire des objets d’ameublement ou des éléments muraux, qui gardent en memoire le souvenir de leur premier usage. Dessinant des textures de surface unique, associant l’ingéniosité des matériaux a une esthétique industrielle intemporelle – ‘Link’ est l’un de nos éco-projets créatifs préférés du mois !

 

WE+ est un studio de design contemporain, basé à Tokyo. 

Photo Credit: Images by masayuki hayashi (excluding process images) courtesy we+

#ASLOVES
Mousse
“Effet Bois” !

#asloves la collection ‘seam of skin‘ de meubles en mousse ‘effet bois’ de la designer japonaise Chiaki Yoshihara. Grâce à un procédé artisanal spécifique développé par ses soins, elle transforme des blocs de mousse isolante de polystyrène en objets design uniques. Regardez les screenshots de la vidéo ci-dessous pour voir le processus complet et découvrir sa technique !

Photo Credit: All images courtesy Chiaki Yoshihara, screenshots from video by @bashhhhy