#ASLOVES
Briques
Botaniques

Nous avons adoré la collection Lego Botanical dès son lancement l’année dernière, avec ses bouquets de fleurs. Nous sommes donc heureux de voir la collection s’étendre avec l’ajout des succulentes et de l’orchidée.

 

Toutes les créations botaniques Lego sont destinées aux adultes et non aux enfants, et constituent des cadeaux parfaits pour ceux d’entre nous qui n’ont pas la main verte !

Composées respectivement de 771 et 608 pièces, les nouvelles plantes peuvent être assemblées au gré de vos envies : les succulentes peuvent être présentées ensemble ou séparément et l’orchidée peut être disposée de différentes manières en faisant pivoter les tiges, les fleurs, les racines et les feuilles pour obtenir le look souhaité. Elles peuvent également être personnalisées en reconstruisant les tiges pour créer de nouvelles combinaisons d’arrangements floraux.
Inspirées de vraies plantes et fleurs, #asloves toutes les pièces de la collection botanique de Lego qui sont destinées à devenir de futurs classiques du design !

Images: Lego

#ASLOVES
Sortir des Sentiers Battus

Nous soutenons toujours les utilisations détournées des matériaux et les idées originales. Ce mois-ci, #asloves aime les concepts de chaussures imaginés par le créateur de mode britannique Craig Green, dans le cadre de sa collaboration avec Adidas Originals.

 

Pour son premier concept de chaussure, Green a réinventé la classique Stan Smith. Il voulait créer une chaussure qui ressemble à la Stan Smith tout en masquant son aspect inimitable. Sa solution est remarquable ! Il a fait un moulage de la chaussure Stan Smith classique à l’intérieur, et l’extérieur est devenu une forme bulbeuse, ne laissant que les bandes perforées comme rappel du design iconique.

Donc, en fait, vous ne voyez jamais vraiment la chaussure originale ou tous les détails qui y sont associés, mais votre pied les ressent. Nous avons laissé les trois bandes perforées sur l’extérieur du moulage, ce qui a non seulement permis de conserver ce détail clé, mais aussi d’être fonctionnel, car il permet au pied de respirer.” Green avec Sam Cole High Snobiety 

 

Le deuxième concept était basé sur une chaussure de plongée vintage. Green a fait des recherches sur les vêtements de plongée pour sa collection, et a trouvé de remarquables chaussures gonflables. Il les a recréées dans une usine de moulage par trempage, spécialisée dans les combinaisons médicales et de plongée en latex, avec pompe, semelles et logo adidas.

Ces concepts de chaussure ne seront pas disponibles à la vente, mais M. Green a également développé quelques modèles plus commerciaux d’Adidas Originals.

Citation High Snobiety

Photos : Dan Tobin Smith for pour Adidas

#ASLOVES
Léger et plus Solide que l’Acier

Les plastiques sont souvent diabolisés, ce qui est contre-productif quand on songe à leur potentiel. Bien que les plastiques à usage unique ne soient certainement pas respectueux de l’environnement, nous ne devons pas minimiser les avantages environnementaux des plastiques utilisés dans des applications appropriées à plus long terme. En tant que matériau, le plastique est merveilleux : il est léger, solide et facilement modelable. Sans le plastique, nous n’aurions pas connu de tels progrès en médecine, en aviation, en automobile ou en électronique. Et, contrairement au verre ou à l’acier, la production du plastique nécessite très peu d’énergie.

 

Ce mois-ci, #asloves le nouveau développement polymère – 2DPA-1 – mis au jour par des chercheurs du MIT :

 

Grâce à un nouveau processus de polymérisation, les ingénieurs chimistes du MIT ont créé un nouveau matériau plus solide que l’acier et aussi léger que le plastique, qui peut aisément être fabriqué en grandes quantités. Ce nouveau matériau est un polymère bidimensionnel qui s’auto-assemble en feuilles, contrairement à tous les autres polymères, qui forment des chaînes unidimensionnelles semblables à des spaghettis. Jusqu’à présent, les scientifiques pensaient qu’il était impossible d’amener les polymères à former des feuilles en 2D.MIT News Office, 2 février, 2022

Le potentiel de ce nouveau matériau est énorme, il pourrait révolutionner les secteurs de l’automobile, de l’aviation, de la technologie et de la construction. Il s’est avéré deux fois plus résistant que l’acier lors des tests de charge, avec seulement un sixième de la masse du matériau.

 

Leur nouveau procédé de polymérisation leur permet de générer une feuille bidimensionnelle appelée polyaramide. Pour les blocs de construction monomères, ils utilisent un composé appelé mélamine, issu d’une combinaison d’atomes de carbone et d’azote. Dans les bonnes conditions, ces monomères se développent en deux dimensions, formant des disques. Ces disques s’empilent les uns sur les autres, maintenus par des liaisons hydrogène entre les couches, ce qui rend la structure très stable et solide.

Une autre caractéristique clé du 2DPA-1 est qu’il est imperméable aux gaz. Alors que d’autres polymères sont constitués de chaînes enroulées présentant des lacunes qui permettent aux gaz de s’infiltrer, le nouveau matériau est composé de monomères qui s’assemblent comme des LEGO empêchant les molécules de se glisser entre eux.

 

Cela pourrait nous permettre de créer des revêtements ultrafins capables d’empêcher totalement l’eau ou les gaz de passer… Ce type de revêtement barrière pourrait être utilisé pour protéger le métal des voitures et autres véhicules, ou les structures en acier. Habituellement, on ne pense pas au plastique comme une matière pouvant soutenir un bâtiment, mais avec ce matériau, nous sommes capables de nouvelles choses. Il possède des propriétés très inhabituelles et nous sommes très enthousiastes à l’idée de les explorer.Michael Strano, professeur d’ingénierie chimique au MIT

 

Bien que le 2DPA-1 en soit encore au stade de la recherche, il est porteur d’espoir car un plastique plus résistant signifie moins de plastique inefficace. Bravo !

 

Visitez le site du MIT pour en savoir plus : https://news.mit.edu/2022/polymer-lightweight-material-2d-0202

Citations MIT

Image : film polymère avec l’aimable autorisation des chercheurs ; Christine Daniloff, MIT

MIT News Office

#ASLOVES
Verre Tricoté


Ce mois-ci,  #asloves le projet ‘Soft Silica‘ de Sarah Roseman, récemment diplômée de la Design Academy Eindhoven, dont la matérialité se situe à mi-chemin entre le textile et le travail du verre …
Son processus consiste à chauffer des fibres de verre jusqu’à ce qu’elles soient suffisamment souples pour être tricotées et tissées, avant de créer des motifs et des formes complexes, en expérimentant diverses techniques de tricotage.

 

Le matériau est ramené à la vie avant d’être figé dans le temps, comme si l’on avait capturé l’instant où le verre se fond en un objet statique ayant le toucher d’un textile. Le projet se compose actuellement de tapisseries et de récipients sculpturaux en verre, mais aussi d’un nombre chaque jour plus important d’échantillons. C’est une recherche continue sur le verre, qui évolue et se développe à chaque itération, afin de trouver de nouvelles possibilités et de futures utilisations à ce nouveau matériau passionnant.

Sarah Roseman, sur son site web

 

Nous ne pourrions être plus d’accord ! Le résultat final est magique, étrange et surtout innovant.

Photos : toutes les images © Sarah Roseman

#ASLOVES
Façade de Jade


Ce mois-ci, #asloves la façade de Bulgari Shanghai, conçue par MVRDV Architects, qui a utilisé des bouteilles de bière et de champagne recyclées pour créer un nouveau matériau semblable au jade, qui vient encadrer l’entrée du magasin.

 

Avec ce troisième magasin Bulgari réalisé dans le cadre de leur collaboration régulière, MVRDV continue d’explorer les possibilités des matériaux durables et recyclés dans le domaine du luxe. S’inspirant de l’Art déco et de la pierre la plus précieuse de Chine, le Jade, ils ont imaginé une façade étonnante revêtue d’un matériau sur mesure en verre recyclé, d’un vert translucide :

 

Notre collaboration avec Bulgari a donné lieu à des expériences fascinantes sur les matériaux. C’est une passion que nous partageons avec eux, bien que dans des disciplines différentes. La boutique de Shanghai résume l’importance de ces expériences : traitées de manière appropriée, des bouteilles de champagne et de bière destinées à la déchetterie, deviennent un joyau pour la ville.Jacob van Rijs, associé fondateur de MVRDV

Ici, chez American Supply, nous aimons les transformations visuelles et la sensibilité avec laquelle MVRDV utilise les matériaux durables et recyclés.

 

Le projet démontre le potentiel des matériaux recyclés et durables, y compris dans le secteur du luxe, et fait un pas de plus vers l’objectif commun de MVRDV et Bulgari de concevoir des magasins construits avec 100 % de matériaux issus de l’économie circulaire. Dans cette même dynamique, le rétroéclairage est conçu pour minimiser l’empreinte énergétique de la façade, nécessitant moins de la moitié de l’énergie utilisée par une installation du même type.” Site web de MVRDV

Photos : toutes les images © Bulgari, © Xia Zhi

Toutes les images sont tirées du site web de MVRDV

#ASLOVES
E-Déchets Solutions

Ce mois-ci,  #asloves les carreaux de verre du Common Sands Project conçus par Snøhetta et Studio Plastique, fabriqués par Fornace Brioni, et composés de verre recyclé issu de micro-ondes, de fours et d’appareils électroniques usagés.
En raison des imperfections dues à l’usage et des différences inhérentes aux applications initiales, le verre issu de déchets électroniques est très rarement recyclé car il ne peut être transparent. Le projet Common Sands met justement cette particularité en avant pour développer une surface semblable au terrazzo qui sublime ces imperfections, en produisant un matériau semi-translucide à l’aspect marbré sous forme de carreaux. Ces carreaux peuvent être utilisés dans l’architecture et la décoration intérieure, cette proposition unique permettant d’exploiter une matière première en constante augmentation :

 

“Le verre possède des propriétés excellentes pour le recyclage, mais il n’existe pas actuellement de directives européennes encadrant le traitement du verre issu des déchets électroniques (E-déchets). Le sable est une ressource limitée, et comme le volume des déchets électroniques augmente rapidement dans le monde entier, nous avons besoin de stratégies et de solutions.”

Snøhetta

 

Le projet n’en est encore qu’au stade du prototype, mais l’entreprise a déjà mis au point deux tailles de carreaux et peut produire à grande échelle grâce au fabricant Fornace Brioni, en attendant la classification.

Photo credit: all images courtesy of snøhetta

#ASLOVES
Mémoires Matérielles

Ce mois-ci #aslovesLink’ – le dernier projet de recherche sur le recyclage de WE+ – considère la problème des déchets des bâtiments commerciaux au Japon. Ces derniers ont une durée de vie extrêmement courte, comprise entre 5 à 10 ans seulement …
Différents matériaux de construction jetés, provenant exclusivement de la démolition de bâtiments commerciaux, se transforment en matière première du projet (incluant entre autre du bois, des brique et des métaux). Ces matériaux sont ensuite réduits en granulés avant d’être séparer : résidus bruts et résidus fins. 

 

Le composant est ensuite moulé et assemblé créant un nouveau matériau hybride, permettant de construire des objets d’ameublement ou des éléments muraux, qui gardent en memoire le souvenir de leur premier usage. Dessinant des textures de surface unique, associant l’ingéniosité des matériaux a une esthétique industrielle intemporelle – ‘Link’ est l’un de nos éco-projets créatifs préférés du mois !

 

WE+ est un studio de design contemporain, basé à Tokyo. 

Photo Credit: Images by masayuki hayashi (excluding process images) courtesy we+

#ASLOVES
Mousse
“Effet Bois” !

#asloves la collection ‘seam of skin‘ de meubles en mousse ‘effet bois’ de la designer japonaise Chiaki Yoshihara. Grâce à un procédé artisanal spécifique développé par ses soins, elle transforme des blocs de mousse isolante de polystyrène en objets design uniques. Regardez les screenshots de la vidéo ci-dessous pour voir le processus complet et découvrir sa technique !

Photo Credit: All images courtesy Chiaki Yoshihara, screenshots from video by @bashhhhy