#ASLOVES
E-Déchets Solutions

Ce mois-ci,  #asloves les carreaux de verre du Common Sands Project conçus par Snøhetta et Studio Plastique, fabriqués par Fornace Brioni, et composés de verre recyclé issu de micro-ondes, de fours et d’appareils électroniques usagés.
En raison des imperfections dues à l’usage et des différences inhérentes aux applications initiales, le verre issu de déchets électroniques est très rarement recyclé car il ne peut être transparent. Le projet Common Sands met justement cette particularité en avant pour développer une surface semblable au terrazzo qui sublime ces imperfections, en produisant un matériau semi-translucide à l’aspect marbré sous forme de carreaux. Ces carreaux peuvent être utilisés dans l’architecture et la décoration intérieure, cette proposition unique permettant d’exploiter une matière première en constante augmentation :

 

“Le verre possède des propriétés excellentes pour le recyclage, mais il n’existe pas actuellement de directives européennes encadrant le traitement du verre issu des déchets électroniques (E-déchets). Le sable est une ressource limitée, et comme le volume des déchets électroniques augmente rapidement dans le monde entier, nous avons besoin de stratégies et de solutions.”

Snøhetta

 

Le projet n’en est encore qu’au stade du prototype, mais l’entreprise a déjà mis au point deux tailles de carreaux et peut produire à grande échelle grâce au fabricant Fornace Brioni, en attendant la classification.

Photo credit: all images courtesy of snøhetta

STORY OF THE MONTH
“Virgil Was Here”


Crédit photo : post Instagram de Hans Ulrich Obrist @hansulrichobrist

 

 

“TOUT CE QUE JE FAIS EST POUR LA VERSION

DE MOI-MÊME ÂGÉE DE 17 ANS”

 

Virgil Abloh

Lorsque nous avons appris dimanche 28 novembre le décès du directeur artistique de Louis Vuitton et fondateur d’Off-White, Virgil Abloh, nous avons d’abord cru à une erreur. Le créateur de 41 ans a accompli tant de choses en si peu de temps qu’il s’est taillé une réputation et une influence rare pour une personne si jeune. C’est avec tristesse que nous avons découvert qu’il se battait dans l’intimité contre une forme rare de cancer depuis deux ans, tout en enchaînant les projets, parcourant le monde entier, mixant, créant, dirigeant, inspirant et changeant le monde pour tant de personnes. C’était un leader, qui croyait au pouvoir du changement et en était acteur.

 

Dans le cadre de mes activités, je contribue à un canon de la culture Noire, à son art et à sa préservation. C’est pourquoi, afin de préserver ma propre contribution, je l’enregistre soigneusement.”

‘A Manifesto According to Virgil Abloh’, juillet 2020 pour Louis Vuitton mode masculine PE21

 

Et c’est bien ce qu’il a fait. Dire que Abloh était un artiste prolifique serait un euphémisme. Son énergie, sa créativité et sa générosité nous manqueront cruellement.

 

Pour célébrer son œuvre, revenons sur ces incroyables vitrines et pop up stores de Louis Vuitton où ont été exposées ses créations.

 

Alors que nous nous élevons ensemble, considérez ceci comme mon manifeste : en tant que personne de couleur dans le milieu de la mode, je m’engage à toujours prôner l’inclusion, l’unité, la diversité et l’individualité. Je continuerai à employer des candidats différents, à soutenir financièrement les causes BIPOC et LGBTQ+, à mettre en lumière les entreprises détenues par des personnes BIPOC et LGBTQ+, à travailler sur des initiatives publiques mettant en avant des modèles BIPOC et LGBTQ+, et à aider les organisations promouvant une main-d’œuvre plus inclusive. Je vous invite à aller de l’avant ensemble, en pleine conscience, avec espoir et détermination. Vous êtes les témoins d’une Imagination Noire sans détours.”

‘A Manifesto According to Virgil Abloh’, juillet 2020 pour Louis Vuitton mode masculine PE21

 

Crédit photo : post Instagram de Anders Christian Madsen @anderschristianmadsen

‘A Manifesto According to Virgil Abloh’, juillet 2020 pour Louis Vuitton mode masculine PE21

& portrait de Virgil Abloh par Anders Christian Madsen

Puisse l’héritage d’Abloh perdurer, et son manifeste ainsi que son œuvre, continuer à inspirer et à aider l’industrie “à avancer en pleine conscience, avec espoir et détermination” vers un avenir radieux.

 

J’ai toujours cherché, au travers de mon art et de ma créativité, à faire en sorte que les adultes se comportent à nouveau comme les enfants qu’ils étaient. Qu’ils retrouvent ce sens de l’émerveillement. Qu’ils cessent d’utiliser leur esprit et qu’ils commencent à utiliser leur imagination.”

Voix de Virgil Abloh, entendue lors de son défilé posthume de mode masculine SS22 pour Louis Vuitton à Miami.

 

STORY OF THE MONTH
“Virgil Was Here”


Photo Credit: Instagram post by Hans Ulrich Obrist @hansulrichobrist

 

 

Everything I do is for the 17-year-old version of myself

Virgil Abloh

When we heard the news that the artistic director for Louis Vuitton and Off-White founder Virgil Abloh had passed on Sunday 28th November, it seemed like a mistake. The 41-year-old creative had achieved so much in such a short life, with recognition and influence that defied his young years. It was terribly sad to learn that he had been battling a rare form of cancer for the past two years in privacy while delivering project after project, flying around the world, djing, designing, creating, directing, inspiring and changing the world for so many. He was a champion of others and firmly believed in the power of change, and made it happen.

 

Within my practice, I contribute to a Black canon of culture and art and its preservation. This is why, to preserve my own output, I record it at length.

‘A Manifesto According to Virgil Abloh’, July 2020 for Louis Vuitton menswear SS21

 

And, record it he did. To say Abloh was prolific would be a huge understatement. His energy, creativity and generosity will be sorely missed.

 

To celebrate his life, we take a look at some of the incredible windows and pop up stores by Louis Vuitton that Abloh’s collections and designs were showcased in. May his legacy live on.

 

As we collectively resurge, consider this my manifesto: as a presence of colour within the fashion establishment, I commit to inclusivity, unity, diversity, and individuality. I will continue to employ diverse candidates, financially support BIPOC and LGBTQ+ causes, shed light on businesses owned by BIPOC and LGBTQ+ individuals, work on public-facing initiatives that showcase BIPOC and LGBTQ+ role models, and assist organisations that promote more inclusive workforces. This is my invitation to move forward together with awareness, hope and determination. You are witnessing unapologetic Black Imagination on display.

‘A Manifesto According to Virgil Abloh’, July 2020 for Louis Vuitton menswear SS21

 

Credit Photo: posted by Anders christian Madsen on instagram @anderschristianmadsen

‘A Manifesto According to Virgil Abloh’, July 2020 for Louis Vuitton menswear SS21

& portrait of Virgil Abloh by Anders Christian Madsen

May Abloh’s legacy live on, and his manifesto and oeuvre continue to inspire and help the industry “to move forward together with awareness, hope and determination” towards a better future.

 

I’ve been on this focus, in terms of my art and creativity, of getting adults to behave like children again. That they go back into this sense of wonderment. They start to stop using their mind and they start using their imagination.

Voice of Virgil Abloh, heard at his final, posthumous, menswear SS22 show for Louis Vuitton in Miami.

 

#ASLOVES
E-Waste Innovation


This month #asloves the Common Sands Project glass tiles conceived by Snøhetta and Studio Plastique, manufactured by Fornace Brioni, recycling the glass from microwaves, ovens, and post-consumer electronic goods.
Due to the imperfections developed during use, and the inherent differences in primary applications, post-consumer electronic glass is very rarely recycled as it cannot be transparent. Common Sands Project pushes this to the forefront to develop a terrazzo-like surface that celebrates these imperfections, producing a mottled semi-translucent material in tile format. The tiles can be used in architecture and interior design applications, and their unique proposal will mine an ever-increasing primary source:

 

“Glass has material properties excellent for recycling, but EU directives on effectively processing glass from electronic waste (E-waste) do not currently exist. Sand is a finite resource, and as the volume of E-waste is increasing rapidly worldwide, we need strategies and solutions.”

Snøhetta

 

The project is still in the ongoing prototype stages, but they have already developed two sizes for the tiles, and have the possibility of large scale production with their manufacturing partner Fornace Brioni, pending classification. 

Photo credit: all images courtesy of snøhetta

Fashion
Se sentir Beau et Bien !

Notre équipe a choisi – et commenté – ses looks préférés parmi les récentes collections printemps-été 2022 présentées à Paris et vous dévoile sa wishlist pour l’été prochain !

Collages et textes: American Supply
Credit Photos: Vogue Runway & Bernhard Willhelm

Story Of The Month
Return of the FIAC !


After a digital-only fair last year, followed by the planned closure of the Grand Palais building which has housed the FIAC since 2006 and the situation with the ongoing pandemic, the future was a little uncertain for this year’s physical edition of the FIAC (Foire Internationale d’Art Contemporain) … We were delighted to discover that the recently built Grand Palais Ephémère in the Champs-de-Mars, next to Paris’ Eiffel Tower, would house the 47th edition of the fair, gathering together over 200 international galleries.

 

The Grand Palais Ephémère was conceived by Wilmotte & Associés, and the structure of the building is designed to be modular so that it can be reused in multiple configurations after its removal from the Champ-de-Mars in autumn 2024.

Photo: Le Grand Palais Éphémère © Collection Rmn - Grand Palais © Patrick Tourneboeuf - Tendance Floue (https://www.grandpalais.fr/en/node/51552)
The modularity and use of sustainable structural materials for the Grand Palais Ephémère make the new building environmentally focussed and in line with our own ongoing sustainable research.

 

The wood used for the structure is PEFC certified, from sustainably managed forests, and the double-skin that encloses the building has strong acoustic, thermal and ventilation properties, which helps to reduce overall energy costs. The transparent fabric visible from the outside is made of mineral and non-petroleum based polymers, generating 90% less energy in the manufacturing process than glass and it is entirely recyclable.

 

We chose some of our favourites from this year’s edition in the slideshow above!

Fashion
Looking Good and Feeling Fine!

Our team choose – and commented on – their favourite looks from the recent Spring/Summer 2022 collections in Paris and show you what’s on their fashion wishlist for next summer!

 

Collages: American Supply
Credit Photos: Vogue Runway & Bernhard Willhelm

 

 

 

 

Art
Martin Margiela a Toujours été un Artiste

An experience that changes nothing is hardly worth having.
Martin Margiela

 

 

Martin Margiela reste l’un des créateurs de mode les plus emblématiques de tous les temps, célèbre pour son utilisation de matériaux peu orthodoxes et son approche artistique de la confection et de la création de mode. Il apprécie particulièrement les vieilles perruques, les tableaux, les assiettes cassées et les tissus vintage, qu’il transforme en vêtements, se moquant des méthodes de production traditionnelles du milieu de la mode.

 

Il a mystérieusement quitté sa marque éponyme à la fin des années 2000, après son acquisition par le groupe OTB de Renzo Rosso en 2002. Il reste aujourd’hui une figure mythique du monde de la mode, masquant toujours sa véritable identité.

 

Martin n’est plus là depuis longtemps. Il est là sans être là. Nous avons une toute nouvelle équipe de design à l’œuvre. Nous nous concentrons sur une énergie jeune et réaliste pour le futur; c’est vraiment Margiela pour l’année 2015.” 

Renzo Rosso, WGSN, 2009

Photo: Marcio Madeira, 'From Martin Margiela Circa 2006, Lessons in Resilience', BY LAIRD BORRELLI-PERSSON May 13, 2020. (https://www.vogue.com/article/past-present-maison-margiela-spring-2006)
Le documentaire “Margiela in His Own Words“, sorti l’année dernière, a renforcé le mythe, Martin s’y exprimant bien en personne mais ne montrant jamais que ses mains. Au sujet de son souhait de rester anonyme, il a déclaré : “Je savais que je pourrais donner plus si je me sentais protégé” et cela a certainement contribué à investir ses créations d’un mystérieux pouvoir d’attraction qui aurait peut-être été atténué s’il avait donné un visage à sa marque.

 

​​Un peu plus d’une décennie s’est écoulée depuis les dernières créations de Margiela en personne, mais cette période prend fin grâce à cette première exposition éponyme “Martin Margiela” à l’espace Lafayette Anticipations, organisée par sa directrice, Rebecca Lamarche-Vadel. L’exposition établit, à juste titre, que Margiela a toujours été un artiste et présente pour la première fois au public ses diverses créations artistiques. Margiela s’est concentré sur la production de ces diverses œuvres d’art au cours de la dernière décennie, depuis qu’il n’est plus sous le feu des projecteurs de la mode. L’exposition elle-même est une expérience à la fois immersive et labyrinthique, dont les œuvres ponctuent les allées et les angles, rejoignant par instant sa célèbre interprétation de la mode, renforçant ainsi son intégrité et sa légitimité en tant qu’artiste.

Posted on Instagram by Rebecca Lamarche-Vadel, 26 October: https://www.instagram.com/p/CVfScxHMb86/

Si l’on a jamais douté que Martin Margiela était un artiste, cette exposition devrait remettre les pendules à l’heure – à ne pas manquer.

 

 

 

 

 

‘Martin Margiela’, Martin Margiela, Lafayette Anticipations, Paris

Exposition: 20 Octobre 2021 – 2 Janvier 2022.

https://www.lafayetteanticipations.com/fr/exposition/martin-margiela