FLASH INFO
De Trip à la
Dutch Design Week

“De Trip – Descendez pour une expérience exaltante”

une expérience immersive à la Dutch Design Week par Francine Meerveld

22-30 octobre 2022

 

 

Nous sommes heureux de collaborer avec Francine Meerveld à l’occasion de la Dutch Design Week 2022 – le plus grand salon annuel du design en Europe du Nord – pour son installation immersive : De Trip. Francine est architecte d’intérieur et fondatrice de l’agence FELD.

 

Tout le travail de FELD repose sur la conviction que l’on se sent mieux dans des espaces bien conçus. Dotés d’un véritable intérêt pour autrui et son bien-être, nous nous efforçons d’obtenir des résultats qui soient édifiants et inspirants. Notre bureau se caractérise par sa capacité d’écoute. Le contexte est essentiel. Notre force est de voir plus loin, de chercher en profondeur. De cette façon, nous offrons des perspectives innovantes et une créativité spatiale. L’objectif est de mettre en synergie les personnes, l’architecture et l’histoire (de la marque).” Site web de FELD.

 

Lorsque Francine nous a contactés et nous a exposé son concept et sa philosophie de travail, nous avons rapidement compris qu’elle serait une partenaire idéale pour nous. Son approche des matériaux, du design et de la narration correspondait parfaitement à la nôtre. Conformément à nos engagements permanents en matière de durabilité et d’innovation, nous soutenons son projet avec des déchets de matériaux provenant de certaines de nos références les plus emblématiques, notamment Magic Mirror, Tinted PVC, et Creafoam.

Francine a voulu aller au cœur de son processus, et aborder l’installation pour la Dutch Design Week d’un point de vue expérientiel :

 

Je trouve qu’il est important de continuer à réfléchir à mon travail et à mes objectifs. Si FELD part du principe que les gens se sentent mieux dans des espaces bien conçus, que se passerait-il si nous oublions la fonctionnalité et travaillons sur un projet où cette conviction serait le point de départ et l’objectif unique ? Créer un espace qui ne vise que le sentiment, l’être et l’expérience ? Cette pensée est développée dans un projet et un espace réels.

 

Dans cette période trouble, De Trip offre une petite évasion immatérielle, une expérience inspirante dans une autre dimension. Il n’est pas nécessaire d’aller loin pour faire un voyage intérieur.

Nous ne sommes pas le seul collaborateur de Francine pour De Trip, son projet est né d’un désir de collaboration et d’expansion, pour offrir une expérience pleinement sensorielle :

 

De Trip s’est transformé en une expérience immersive grâce à plusieurs grandes collaborations. La conception de la lumière est développée en partenariat avec Paul Cremers de spacelab.lighting. Marlon van der Pas de _blank ajoute à l’installation son talent de concepteur sonore. Lingua Planta trouve les meilleurs aromates afin de garantir un produit de haute qualité et respectueux de la terre. Les textiles narratifs proviennent de Siersema et les matériaux durables innovants sont offerts par American Supply Paris.

 

Nous sommes impatients de vivre la magie de De Trip avec vous, et nous espérons vous retrouver ce mois-ci à Eindhoven pour la Dutch Design Week !

 

 

 

Dutch Design Week

22-30 Octobre 2022

 

De Trip 

Location DDW’22

Gebouw TQ Basement

Achtseweg Zuid 151 

5651 GW Eindhoven

Newsflash
De Trip at
Dutch Design Week

“De Trip – Descend for an uplifting experience.”

an immersive experience at Dutch Design Week by Francine Meerveld

22-30 October 2022

 

 

We are delighted to collaborate with Francine Meerveld, during Dutch Design Week 2022 – Northern Europe’s biggest annual design fair – on her immersive installation: De Trip. Francine is an interior architect and the founder of the FELD agency:

 

FELD works from the belief that people feel better in well-designed spaces. With a genuine interest in people and their well-being, we strive for end results that are uplifting and inspiring. Our office is characterized by being a good listener. Context is key. Our strength is to look further, to seek depth. In this way, we offer innovative insights and spatial creativity. The aim is to bring people, architecture and the (brand) story together in synergy.FELD website

 

When Francine contacted us and explained her concept and work ethos, we quickly realised that she would be a perfect partner for us. Her approach to materials, design and dedication to storytelling was perfectly in line with ours. In line with our ongoing commitments to sustainability and innovation, we are supporting her project with material waste from some of our most iconic references, including Magic Mirror, Tinted PVC, and Creafoam.

Francine wanted to go to the core of her process, and approach the installation for Dutch Design Week from an experiential standpoint:

 

I find it important to keep reflecting on my work and goals. If FELD works from the principle that people feel better in well-designed spaces, what would happen if we forget about functionality and work on a project where this belief is the starting point and singular goal? Creating a space that solely targets feeling, being and experiencing? This thought is developed into an actual project and space.

 

In turbulent times, De Trip gives a small immaterial escape, an inspiring experience into a different dimension. We don’t have to go far to go on an inner journey.

We are not Francine’s sole collaborator for De Trip, her project was born out of a desire to collaborate and expand, to offer a fully sensorial experience:

 

De Trip has evolved into an immersive experience thanks to several great collaborations. The light design is developed in partnership with Paul Cremers of spacelab.lighting. Marlon van der Pas of _blank adds to the installation with his talent for sound design. Lingua Planta finds the finest aromatics to ensure a high-quality product that is also friendly to the earth. Narrative textiles come from Siersema and innovative sustainable materials are donated by American Supply Paris.

 

We are excited to experience the magic of De Trip with you, and hope you can make it to Eindhoven for the 2022 Dutch Design Week !

 

 

 

Dutch Design Week

22-30 October 2022

 

De Trip 

Location DDW’22

Gebouw TQ Basement

Achtseweg Zuid 151 

5651 GW Eindhoven

#ASLOVES
Treehouses


This month #asloves ‘Symbiotic Architecture’ the AI-generated architectural project of architect and computational designer Manas Bhatia. 
The project began as an AI-based investigation into the interactions we have all had with nature, such as appreciating a tree’s shade on a hot day, reading a newspaper in a courtyard under a tree, or simply hanging out in a park to take in the changing hues of the leaves. Building on these observations, came the idea of a “utopian future” in which buildings are not machines made of steel or concrete is presented. Instead, the structure is alive and has the ability to grow and breathe. Imagine a Hyperion tree (a coast redwood in California that is considered the world’s tallest known living tree) that has been hollowed out, with apartments facing inward and natural light flooding in to create an enchanting bio-atrium. Using AI tools like Midjourney helped conceptualize some of the answers to questions like “Can structures grow?” “Can the envelope in which we live breathe as creatures do?” ” Manias Bhatia, on his Instagram
The results are remarkable, with some of the most forward-thinking architectural forms we’ve seen so far! A beautiful concept, beautifully executed.

Images: courtesy Lego

#ASLOVES
Cabanes
Dans les Arbres

Ce mois-ci, #asloves ‘Symbiotic Architecture’, le projet architectural généré par l’IA de l’architecte et concepteur informatique Manas Bhatia.
Le projet a commencé par une enquête utilisant une IA, sur les interactions que nous avons tous pu avoir avec la nature, comme apprécier l’ombre d’un arbre par une chaude journée d’été, lire un journal dans une cour sous un arbre, ou simplement flâner dans un parc pour profiter des teintes changeantes des feuilles. De ces observations est née l’idée d’un “avenir utopique” dans lequel les bâtiments ne seraient pas des machines faites de béton ou d’acier. Au contraire, la structure serait vivante et aurait la capacité de grandir et de respirer. Imaginez un arbre Hyperion (un séquoia de Californie considéré comme le plus grand arbre vivant connu au monde) qui aurait été creusé pour y créer des appartements tournés vers l’intérieur, donnant sur un bio-atrium enchanteur inondé de lumière naturelle. L’utilisation d’une IA telle que #midjourney a permis de conceptualiser certaines des réponses aux questions de l’enquête comme “Les structures peuvent-elles croître ?” “L’enveloppe dans laquelle nous vivons peut-elle respirer comme le font les créatures ?”. 

 

Manas Bhatia, sur son Instagram.

Les résultats sont remarquables, avec des formes architecturales parmi les plus avant-gardistes que nous ayons vues jusqu’à présent ! Un concept magnifique, superbement exécuté.

Images: Manas Bhatia

Story of the Month
Better Foundations


The news hit the Internet this month, that researchers from Melbourne’s RMIT University had achieved what many thought was impossible, in developing a sustainable concrete alternative that replaces 100% of the typical aggregate – gravel, stones etc. – with only rubber from used, shredded car tyres.
They claim that their new lighter concrete material reaches building standards for strength, which up until now was not possible with others’ attempts to replace the aggregate with rubber. The news gives hope for this circular economical approach, and the environment, as it is using waste material and reducing transport and costs for manufacturing.

 

‘We have demonstrated with our precise casting method that this decades-old perceived limitation on using large amounts of coarse rubber particles in concrete can now be overcome. The technique involves using newly designed casting moulds to compress the coarse rubber aggregate in fresh concrete that enhances the building material’s performance.’

Lead author and PhD researcher, Mohammad Momeen Ul Islam.

If the process is rolled out globally, it could significantly reduce our consumption of natural resources, and solve the ongoing problem of used car tyre waste. The researchers also add that it can be introduced cost-effectively into existing industrial concrete production facilities, which means the future possibility of integration is very real!

Story of the Month
Meilleures Fondations

La nouvelle a fait le tour d’Internet ce mois-ci : des chercheurs de l’université RMIT de Melbourne ont réalisé ce que beaucoup pensaient impossible, en mettant au point une alternative durable au béton qui remplace 100 % des agrégats habituels – gravillons, pierres, etc. – par du caoutchouc provenant de pneus de voiture usagés broyés.
Ils affirment que leur nouveau béton, plus léger que l’original, répond aux normes de construction en matière de résistance, objectif jamais atteint jusqu’ici par les autres alternatives aux granulats composées de caoutchouc. Cette nouvelle matière nous redonne l’espoir d’une économie circulaire plus vertueuse et tournée vers l’environnement, car elle est fabriquée à partir de déchets, réduisant ainsi les transports et les coûts de fabrication.

 

‘Nous avons fait la démonstration, grâce à notre méthode de moulage précise, qu’il est désormais possible de passer outre cette ancienne limitation du nombre de particules de caoutchouc dans le béton. La technique consiste à utiliser des moules de coulée au design spécifique, pour compresser de gros granulats de caoutchouc dans le béton frais, ce qui améliore les performances du matériau de construction’

Auteur principal et chercheur en PhD, Mohammad Momeen Ul Islam.

Si le processus était déployé à l’échelle mondiale, il pourrait réduire considérablement notre consommation de ressources naturelles et résoudre le problème permanent des déchets issus de pneus usagés. Les chercheurs ajoutent qu’il pourrait être introduit de manière rentable après des industries produisant déjà du béton traditionnel, ce qui rend sa future diffusion sur le marché très concrète !

Story of the Month
Matériaux
des Rêves

 “The Milk of Dreams doit son titre à un livre de Leonora Carrington (1917-2011) dans lequel l’artiste surréaliste décrit un monde magique où la vie est observée à travers le prisme de l’imagination. C’est un monde où chacun peut changer, être transformé, devenir quelque chose ou quelqu’un d’autre” Cecilia Alemani
Cecilia Alemani est la commissaire de l’exposition du Pavillon central, intitulée “The Milk Of Dreams“, décrivant un monde où “chacun peut changer, être transformé, devenir quelque chose ou quelqu’un d’autre”, ce qui ne pourrait être plus en accord avec notre vision des matériaux. Nous cherchons toujours à révéler le potentiel caché des matières au travers d’utilisations ou de transformations inattendues.

 

Coup d’œil sur les utilisations innovantes des matériaux à la Biennale de Venise, de retour après trois ans d’interruption, et mise en lumière de nos favoris dans les diaporamas ci-dessus !

#ASLOVES
Briques
Botaniques

Nous avons adoré la collection Lego Botanical dès son lancement l’année dernière, avec ses bouquets de fleurs. Nous sommes donc heureux de voir la collection s’étendre avec l’ajout des succulentes et de l’orchidée.

 

Toutes les créations botaniques Lego sont destinées aux adultes et non aux enfants, et constituent des cadeaux parfaits pour ceux d’entre nous qui n’ont pas la main verte !

Composées respectivement de 771 et 608 pièces, les nouvelles plantes peuvent être assemblées au gré de vos envies : les succulentes peuvent être présentées ensemble ou séparément et l’orchidée peut être disposée de différentes manières en faisant pivoter les tiges, les fleurs, les racines et les feuilles pour obtenir le look souhaité. Elles peuvent également être personnalisées en reconstruisant les tiges pour créer de nouvelles combinaisons d’arrangements floraux.
Inspirées de vraies plantes et fleurs, #asloves toutes les pièces de la collection botanique de Lego qui sont destinées à devenir de futurs classiques du design !

Images: Lego