Event
Material District Rotterdam 2020

American Supply exposera des matériaux au Material District Rotterdam. Le salon se déroule du 23 au 25 juin, un rendez-vous à ne surtout pas manquer pour les amateurs de matériaux et tendances !

L’édition de cette année sera la plus grande présentée jusqu’ici, avec un accent sur l’éco-responsabilité et la durabilité grâce à une sélection de 400 materiaux issus de la vaste matériauthèque de Material District que les visiteurs pourront voir et toucher. Tous les matériaux sélectionnés s’inscrivent dans un ou plusieurs de leurs  thèmes de durabilité (transition énergétique et bien-être……).

Material District Rotterdam présentera notre Flash-Luminium, qui est composé de notre matériau rétro-réfléchissant Rainbow Flash en nylon fusionné à un support en aluminium. Le Flash-Luminium est presque noir lorsqu’il n’est pas activé par la lumière, mais une fois ”flashé”, il prend des couleurs infinies prismatiques. La rétro-réflexion est obtenue grâce à des microbilles de verre activant la lumière sur la surface du nylon avec un indice de réfraction dégradé. Même sans flash, la surface sombre nous renvoie une subtile teinte arc-en-ciel.

Son support en aluminium léger est facilement manipulable à la main et peut garder la forme que vous lui donnez si facilement. Une fois combiné avec son aspect rétro-réfléchissant, il se transforme en matériau qui doit être vu pour être cru !

Dates et heures d’ouvertures de Material District Rotterdam
Mardi 23 juin 2020  10:30 – 19:00
Mercredi 24 juin 2020: 10:30 – 19:00
Jeudi 25 juin 2020: 10:30 – 19:00

Material District Rotterdam
Rotterdam Ahoy
Ahoyweg 10
3084 BA Rotterdam

Pour plus d’infos :
Rotterdam.MaterialDistrict.com

Fashion
FA FA FA FA FASHION BEEP BEEP !

 

Alors que les défilés de  prêt-à-porter féminin automne/hiver 2020 touchent à leur fin dans notre belle ville qu’est Paris, jetons un coup d’œil sur le dernier mois de défilés dans les capitales de la mode. Les défilés sont toujours autant réputés pour leurs innovations matérielles que pour leurs tendances. Voici quelques-uns de nos coups de cœur dans tous les sens du terme.

Londres

 

Milan

 

New York

Paris

 

Design
EN EXTÉRIEUR À L’INTÉRIEUR

Maison & Objet a pris à nouveau place au Parc des Expositions pour son édition de Janvier, avec un remarquable focus sur le travail des matières et textures naturelles. Si, en septembre, le salon s’est intéressé à la nature, cette fois-ci elle a été exploitée, concentrée et appliquée.

Le designer Michael Anastassiades qui avait lancé sa marque éponyme de luminaires en 2007 au salon Maison & Objet, fait son retour en tant que Designer de l’année. Il a présenté une sélection poétique de luminaires suspendus, évoquant les sculptures mobiles d’Alexander Calder et mues doucement par l’eau.

Alors que notre monde est confronté à l’urgence de son propre avenir, les gens descendent dans la rue et l’extérieur devient l’intérieur. Il est temps d’accueillir la nature sauvage dans votre paradis domestiqué et de célébrer la beauté du monde naturel.

Art
REFLECTIONS ON PARISIAN CULTURE

Hotel Molitor Paris has an enviable history, even when it was closed in 1989 it attracted the Parisian underground. Constructed in 1929 by Lucien Pollet, in an avant-garde Art Deco décor style, and immediately established itself as the go-to destination for Parisians to bathe, socialize and exercise. The hotel maintained its crown for 60 years before closing its doors to the public in 1989.

It was in this period from 1989 to 2014 that The Molitor became a social hub for the Parisian underground; artists, photographers and eventually the fashion world embraced this electric atmosphere and the forbidden became the norm. The Molitor’s subcultural position was cemented into the fabric of Paris itself.

Since re-opening in 2014 the latest incarnation of Hotel Molitor Paris continues to reflect on its artistic heritage by hosting an art installation in their outdoor swimming pool area each year. This year, the artist Amélie Lengrand has taken over, creating a giant spherical structure suspended above the water, taking inspiration from the reflections of the pool, and the architecture of the hotel itself.

She worked with our iconic Magic Mirror film and its unique dichroic refractive qualities to create her sculptural oeuvre. The film gives the work an unparalleled colourful reflection that mirrors the rich and colourful past of the hotel itself.

Molitor, above and beyond its current incarnation, has been at various moments a place of celebration, meetings, and parties. For me, it reflects the idea of a village fete, a place of freedom that celebrates the joy of being together. The work is an interpretation of this, inspired by the Mirrorball in the club combined with Hotel Molitor’s architecture
– Amélie Lengrand.

Lengrand’s installation is free to visit until 29 February 2020.

For more information on Magic Mirror film, contact us.

Design
OUTDOORS, INDOORS


Maison & Objet returned to Paris’ Parc Des Expositions for their January edition, with an interior focus on reworking natural textures and natural materials. If in September the salon leaned towards nature, this time nature was harnessed, focussed and applied.

The Cypriot designer Michael Anastassiades was chosen as Designer of the Year, which was fitting as his eponymous lighting brand launched in 2007 at the salon. He showed a poetic selection of pendant lights, that evoked the mobile sculptures of Alexander Calder, turning softly on hydraulics for the presentation.

As our world addresses the urgency of looking towards its own future, people take to the streets and the outdoor comes indoor. It’s time to welcome the wild into your domestic paradise and celebrate the beauty of the natural world.

Story of the Month
ART’S IN FASHION!


The fashion and art worlds continue to inspire, inform and celebrate each other! Now, more than ever, the lines of definition are blurred and abstracted. We take a look at the latest exciting developments, that are on our wish list for the coming season!

JUDY CHICAGO X CHRISTIAN DIOR COUTURE S/S 2020

Maria Grazia Chiuri, Christian Dior’s womenswear creative director, is known for championing women’s rights and is an outspoken feminist, so it was a match made in heaven for her to collaborate with the pioneer of Feminist art, Judy Chicago. Chicago’s most well known work is The Dinner Party (1974-79) a sculptural work, laid out like a dinner devoted to historic female guests, celebrating craft techniques created by women all over the world in banners, tableware and table runners. She created the show venue for Christian Dior, a monumental female goddess form that the guests walked into, with a series of Banners hung by the seating and providing the backdrop to runway.

JAMIE REID X KIDILL MENS & WOMENSWEAR F/W 2020

Jamie Reid, the punk-art-pioneer famed for his iconic record covers for the Sex Pistols in the 1970s is the aesthetic embodiment of punk-art. For Hiroaki Sueyasu, the founder of Japanese brand Kidill, it was a dream come true to collaborate with his idol on the collection, aptly titled Fuck Forever!

DAVID WOJNAROWICZ X JW ANDERSON MENSWEAR F/W 2020

The artist David Wojnarowicz passed from an AIDS-related illness in 1992, though it seems like his work has never been more relevant. After a career spanning exhibition devoted to him at The Whitney Museum in 2018, his work has been gaining recognition globally for it’s increasingly pertinent themes. JW Anderson, the designer of choice to the art set, used Wojnarowicz’ burning house symbol, and reappropriated his use of Rimbaud to startling effect for his menswear F/W 2020 collection.

EDDIE PEAKE X ICEBERG MENSWEAR F/W 2020

James Long, the creative director of Iceberg since 2017 worked this season with longtime friend form London, the artist Eddie Peake. Peake is known for his graffiti inspired text works, and love of rave culture, which marries perfectly with Long’s enduring vision for Iceberg.

Story of the Month
l’art est à la mode


L’art et la mode continuent à s’inspirer, s’informer mutuellement et se célébrer l’un et l’autre. Plus que jamais, les limites sont repoussées et la définition devient de plus en plus abstraite.

JUDY CHICAGO X CHRISTIAN DIOR COUTURE S/S 2020

Maria Grazia Chiuri, directrice artistique du prêt à porter femme chez Christian Dior, féministe et connue pour défendre ardemment les droits de la femme, a concrétisé un mariage parfait en collaborant avec la pionnière de l’art féministe, Judy Chicago. Le travail le plus connu de cette dernière est sûrement The Dinner Party (1974-79), une œuvre sculpturale, disposée comme un dîner consacré à des invitées historiques féminines, célébrant les techniques artisanales créées par des femmes du monde entier à travers des bannières, des articles de table et des chemins de table. Pour le défilé Christian Dior, elle a créé spécialement une forme de déesse féminine monumentale dans laquelle les invités sont entrés, avec une série de bannières accrochées aux sièges et servant de toile de fond au podium.

JAMIE REID X KIDILL PRET A PORTER FEMME & HOMME F/W 2020

Jamie Reid, le pionnier de l’art punk célèbre pour son record iconique de couvertures réalisées pour les Sex Pistols dans les années 70, est l’incarnation esthétique de l’art punk. Pour Hiroaki Sueyasu, le fondateur de la marque japonaise Kidill, ce fut un rêve devenu réalité de travailler avec son idole de toujours sur la collection, intitulé à juste titre Fuck Forever !

DAVID WOJNAROWICZ X JW ANDERSON PRET A PORTER HOMME F/W 2020

Le travail de l’artiste David Wojnarowicz, victime du Sida en 1992, semble n’avoir jamais été aussi approprié. Après une exposition qui lui a été consacrée au Whitney Museum en 2018, son travail a été reconnu dans le monde entier pour ses thèmes de plus en plus pertinents. JW Anderson, a choisi pour la scénographie d’utiliser le symbole de la maison en feu de Wojnarowicz et s’est réapproprié le visage de Rimbaud avec un effet surprenant lors du défilé de sa collection homme de cette saison.

EDDIE PEAKE X ICEBERG PRET A PORTER HOMME F/W 2020

James Long, le directeur artistique depuis 2017 de la marque Iceberg a travaillé cette saison avec l’artiste Eddie Peake, un ami de longue date venu de Londres. Peake est connu pour ses textes d’inspiration punk et son amour de la culture rave, qui se marient parfaitement avec l’actuelle vision de Long pour Iceberg.

Art
RÉFLEXIONS SUR LA CULTURE PARISIENNE

L’hôtel Molitor Paris a une histoire remarquable, même lorsqu’il a été fermé en 1989, il a attiré l’underground parisien. Construit en 1929 par Lucien Pollet, dans un décor Art Déco d’avant-garde, il s’est immédiatement imposé comme la destination incontournable des Parisiens pour se baigner, socialiser et faire de l’exercice. L’hôtel a eu grand succès pendant 60 ans avant de fermer ses portes au public en 1989.

C’est dans cette période de 1989 à 2014 que le Molitor est devenu un cercle privé de rencontres pour l’underground parisien ; les artistes, les photographes et finalement le monde de la mode ont adopté cette atmosphère électrique où l’interdit est devenu une norme. La position subculturelle du Molitor s’est consolidée dans le tissu même de Paris.

Depuis sa réouverture en 2014, la dernière incarnation de l’Hôtel Molitor Paris continue de répondre à son patrimoine artistique en accueillant chaque année une installation dans son espace piscine extérieure. Cette année, l’artiste Amélie Lengrand a créé une structure sphérique géante suspendue au-dessus de l’eau, s’inspirant des reflets de la piscine, et de l’architecture de l’hôtel.

Pour créer son œuvre sculpturale, elle a choisi de travailler avec notre film iconique, le Magic Mirror, aux qualités diffractantes et dichroïques uniques. Le film donne à l’œuvre un reflet coloré inégalé qui traduit avec poésie le passé riche du lieu et fait référence plus aux vitraux de Molitor.

“Molitor, au-delà de sa destination première est devenue à différentes époques un lieu de fête, de rencontres et d’évènements. Il reflète pour moi l’idée d’une fête populaire, d’une liberté et d’une joie d’être ensemble. L’œuvre proposée en est une interprétation, inspirée de la boule à facette alliée à l’architecture de Molitor”. – Amélie Lengrand

L’installation de Lengrand est en visite libre jusqu’au 29 février 2020.

Pour plus d’informations sur le film Magic Mirror, contactez-nous.https://americansupplyparis.com/contact-us/