Windows
Lèche-vitrine
de Noël

Chaque année, nous nous promenons tranquillement dans les quartiers commerçants de Paris et nous nous émerveillons des installations de vitrines qui ont été créées pour nous séduire.

 

Cette année a été légèrement différente pour plusieurs raisons : premièrement, les magasins ont été fermés par intermittence en raison du confinement, et, deuxièmement, même lorsqu’ils sont ouverts, un couvre-feu strict a été imposé à 20 heures. Cela a limité notre rythme de loisirs, car le temps que nous prenions a été restreint, ce qui a eu un impact sur notre portée géographique pour des raisons d’efficacité.

 

Nous nous sommes donc concentrés cette année sur le seul quartier de la rue Saint Honoré, qui abrite de nombreux magasins phares et se ramifie vers la place Vendôme, la place de la Madeleine, le Palais Royale, le Louvre, le jardin des Tuileries et se termine à la résidence du Président, le Palais de l’Élysée.

 

Cette année, les vitrines ont également reflété notre situation unique, avec de nombreuses maisons de luxe qui ont imité l’intérieur des maisons, notamment Vivienne Westwood, Longchamp, JM Weston et Fendi. Des interprétations de l’arbre de Noël – un symbole qui s’infiltre chez nous – et de ses accessoires : boules, guirlandes et lumières, ont été vues chez Guerlain, Moschino, Chanel, Dior, Christian Louboutin, Prada, Vuitton et Tory Burch.

 

Dior, Cartier et Chanel ont décoré l’extérieur des magasins de façon fabuleuse, une tendance reprise à l’année dernière, soulignant l’importance inévitable de l’extérieur dans le monde du merchandising visuel à l’époque de la Covid-19.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.