Art
RÉFLEXIONS SUR LA CULTURE PARISIENNE

L’hôtel Molitor Paris a une histoire remarquable, même lorsqu’il a été fermé en 1989, il a attiré l’underground parisien. Construit en 1929 par Lucien Pollet, dans un décor Art Déco d’avant-garde, il s’est immédiatement imposé comme la destination incontournable des Parisiens pour se baigner, socialiser et faire de l’exercice. L’hôtel a eu grand succès pendant 60 ans avant de fermer ses portes au public en 1989.

C’est dans cette période de 1989 à 2014 que le Molitor est devenu un cercle privé de rencontres pour l’underground parisien ; les artistes, les photographes et finalement le monde de la mode ont adopté cette atmosphère électrique où l’interdit est devenu une norme. La position subculturelle du Molitor s’est consolidée dans le tissu même de Paris.

Depuis sa réouverture en 2014, la dernière incarnation de l’Hôtel Molitor Paris continue de répondre à son patrimoine artistique en accueillant chaque année une installation dans son espace piscine extérieure. Cette année, l’artiste Amélie Lengrand a créé une structure sphérique géante suspendue au-dessus de l’eau, s’inspirant des reflets de la piscine, et de l’architecture de l’hôtel.

Pour créer son œuvre sculpturale, elle a choisi de travailler avec notre film iconique, le Magic Mirror, aux qualités diffractantes et dichroïques uniques. Le film donne à l’œuvre un reflet coloré inégalé qui traduit avec poésie le passé riche du lieu et fait référence plus aux vitraux de Molitor.

“Molitor, au-delà de sa destination première est devenue à différentes époques un lieu de fête, de rencontres et d’évènements. Il reflète pour moi l’idée d’une fête populaire, d’une liberté et d’une joie d’être ensemble. L’œuvre proposée en est une interprétation, inspirée de la boule à facette alliée à l’architecture de Molitor”. – Amélie Lengrand

L’installation de Lengrand est en visite libre jusqu’au 29 février 2020.

Pour plus d’informations sur le film Magic Mirror, contactez-nous.https://americansupplyparis.com/contact-us/

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.